Le conseil d'administration d’I.CERAM, réuni le 28 mars 2022 sous la présidence d'André Kérisit, a arrêté les comptes annuels consolidés du Groupe pour l’exercice 2021.

I.CERAM clôture l’exercice 2021 avec un chiffre d’affaires de 1,56 M€, en croissance de 2,4 % par rapport à 2020 (1,52M€) malgré la pandémie qui continue de ralentir le fonctionnement des hôpitaux. Cette progression est notamment portée par les ventes à l’export qui progressent de 75% pour atteindre 291 K€ (19% du CA Groupe, soit 8 points de plus qu’en 2020).

Forte amélioration des résultats annuels

Bénéficiant de la progression de l’activité et de l’augmentation des ventes d’implants innovants, la marge brute s’apprécie de 26% pour s’inscrire à 1 289 k€ et se porter à 82,6% du CA (vs 67,1% en 2020). Au cours de l’exercice, I.CERAM a maintenu un pilotage strict des charges d’exploitation. Celui-ci s’est traduit par une baisse de 22% des achats consommés qui s’inscrivent à 364 k€, de 23% des frais de personnel à 882 k€ et de 20% des charges externes à 959 k€. Cette stratégie conjuguée à l’augmentation du chiffre d’affaires et la montée en puissance des produits innovants à plus forte marge ont permis de diviser par plus de deux la perte opérationnelle de –1 663 k€ en 2020 pour la ramener à -799 k€ en 2021.

Le résultat net du Groupe s’inscrit dans la même tendance avec une division par deux de la perte de 2020 pour s’établir à-771 k€ en 2021. L’abaissement du point mort et la transformation progressive du modèle économique avec la création d’implants disruptifs devraient permettre à I.CERAM de continuer à se rapprocher de l’équilibre tout en poursuivant son développement.

Le Groupe poursuit ses investissements qui s’établissent à 1 102 k€ sur 2021 et permettent à I.CERAM de conforter sa stratégie d’innovation et de bénéficier d’un CIR évalué à 307 k€ sur l’exercice.

À ce stade, les dirigeants d’I.Ceram n’anticipent pas d’impact de la crise actuelle en Ukraine sur le chiffre d’affaires de la société en 2022.

Une reconnaissance croissante de la technologie d’I.CERAM

Véritable avancée médicale et thérapeutique, la technologie d’I.CERAM a notamment permis de sauver un patient de l’amputation de ses deux jambes. Elle a également fait l’objet de plusieurs publications comme celle de la revue scientifique European Journal of Pediatric Surgery Reports, publiée le 15 janvier 2022 mettant en avant l’implantation d’un sternum en biocéramique poreuse chez une adolescente de 13 ans suite à un sarcome d’Ewing métastatique avec un recul de 24 mois(cancer des os chez l’enfant).

De même, la parution de la première thèse de médecine intitulée « Reconstruction sternale après exérèse oncologique –Évaluation des premières implantations de la prothèse CERAMIL® »soutenue par le Dr Anaëlle CHERMAT, interne au CHU de Limoges, permet de démontrer l’efficacité médicale de l’implant et sa biocompatibilité exemplaire offrant de meilleures conditions post-opératoires que les solutions «traditionnelles».

Fort d’un renforcement de ses ventes à plus forte valeur ajoutée, d’une structure de coûts optimisée et d’une reconnaissance croissante de sa technologie par le corps médical, I.CERAM confirme sa volonté de faire de l’implant CERAMIL la référence dans le traitement des infections osseuses afin de devenir le leader mondial des céramiques relarguante dédiées à ces pathologies.

 

Communiqué de presse complet Ici